Alexandrie – Atlantique

De Mênê, l’inverse du credo

À Sélénè, la renverse du flot.

 

«  Marées migrantes sur terre

Vives, mortes ; vous passez ici,

Passerez-vous là, fières

Pulsions pétries de vie ?

 

Qu’enfante tes yeux pâles,

Quartiers de Lune enceinte ?

Viens-tu d’un sept nuptial

Portant semaine sainte ?

 

Trous noirs : champs d’en-haut 

Secret espoir d’estran primal !

Quand perdez-vous les eaux

Mères ; rouées Zodiacales ? »

 

Ô Grèce…!

  le Péloponnèse, 

 Trouve ici sa GENÈSE.

 

Jean Sanquer, 2017

Alexandrie – Atlantique

Une pensée sur “Alexandrie – Atlantique

  • 22 octobre 2017 à 14 h 04 min
    Permalien

    Très beau poème où les images s’enroulent et se déroulent comme des vagues.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *