Dans le far west

Il y avait des arbres abandonnés,
au pied de leurs branches noires, les feuilles.
Il y avait la ferme désolée,
les volets battaient, les rideaux pendaient.
Il y avait tout autour les machines rouillées.
Sur le faîte du toit plusieurs poules s’étaient réfugiées,
leurs plumes dorées scintillaient et brillaient à la lueur de la lune.
Elles parlaient,elles bougeaient et dansaient en rythme,
Soudain elles s’envolèrent à la manière des étoiles filantes
et formèrent dans le ciel des îles de lumière.
La ferme et les arbres revêtus de cette lumière étrange
semblèrent reprendre vie.

Milou déc 2018

Sur le thème ‘Insolite’, 1 poème de Milou Hudelist

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *