3 avis sur « Extraits superbes des Confins de Benoït Mercier »

  • 23 avril 2020 à 14 h 22 min
    Permalien

    Nous avons bu tant de rosées   
    En échange de notre sang   
    Que la terre cent fois brulée   
    Nous sait bon gré d’être vivants

    François Cheng

    Répondre
  • 15 mai 2020 à 11 h 13 min
    Permalien

    Un grand merci à vous Benoît Mercier de nous avoir offert quotidiennement en cette période de confinement, vos dessins et vos poèmes, qui constituent un magnifique et précieux album.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *