L’excès

L’excès de tout, des choses, de la possession, des autres,
de la nourriture, du savoir, du boire…
L’excès de son petit moi, de sa petite vie.

Être excessivement tranquille, gentille, aimable,
Être excessivement jalouse, coléreuse, envieuse.

L’excès peut nous habiter, il fait alors sa demeure en nous.
Il réclame Sa place. Il la voudrait toute entière.
Il brûle de tout prendre, de tout habiter.
Sa parenté est le FEU.

Être excessivement sérieux,
Être excessivement comme il faut,
Être excessivement ce que l’autre attend de nous !
Quitte à se perde, quitte à oublier de rire, de dire, d’être.

Être excessivement nié, agressé, humilié, dépossédé
Être excessivement pauvre, angoissé, anéanti, ballotté
N’être rien, ne posséder rien
N’être qu’une ombre.

Être excessivement soi-même,
Sans fioriture, sans fausse modestie, sans crainte, sans peur.
Pleinement vivant,
Là.
SANS EXCÈS !

Bernadette Poussier-Grandjean,
janvier 2019, 27Saint-Jacut de la Mer

Sur le thème ‘Excès’, 1 poème de Bernadette Poussier-Grandjean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *