Alexandrie – Atlantique

De Mênê, l’inverse du credo

À Sélénè, la renverse du flot.

 

«  Marées migrantes sur terre

Vives, mortes ; vous passez ici,

Passerez-vous là, fières

Pulsions pétries de vie ?

 

Qu’enfante tes yeux pâles,

Quartiers de Lune enceinte ?

Viens-tu d’un sept nuptial

Portant semaine sainte ?

 

Trous noirs : champs d’en-haut 

Secret espoir d’estran primal !

Quand perdez-vous les eaux

Mères ; rouées Zodiacales ? »

 

Ô Grèce…!

  le Péloponnèse, 

 Trouve ici sa GENÈSE.

 

Jean Sanquer, 2017

Alexandrie – Atlantique

Un avis sur « Alexandrie – Atlantique »

  • 22 octobre 2017 à 14 h 04 min
    Permalien

    Très beau poème où les images s’enroulent et se déroulent comme des vagues.

    Répondre

Répondre à Yvonne Le Meur-Rollet Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *