XXIème siècle

La fonte des glaciers et le niveau des mers
Et les terres brûlées gorgées de pesticides
Les déserts tropicaux, les tremblements de terre
Tsunamis et tornades de pluies acides

Les crues dévastatrices et les forêts en feu
S’écroulent dans le trou de la couche d’ozone.
La faune condamnée disparaît peu à peu
Et notre cécité est dans l’œil du cyclone.

Les famines accouchent de massifs exodes
Et les corps décharnés cherchant terres d’asile
Ne seront accueillis de leurs vies antipodes
Que par les cris haineux d’autres vies en péril.

Dominique Mongodin
_____________________________

Le dernier cri

Celui là sera le plus court et le plus éternel
Le plus important et le moins attendu
Le moins vertigineux et le plus essentiel
Le moins désiré bien que toujours prévu.

Il sera douloureux à l’adieu des blessures
Il sera bienfaiteur faute de libérer
Il nous soulagera malgré la déchirure
Et nous pourrons connaître enfin sa vérité.

Dominique Mongodin

Sur le thème « Le Cri » deux poèmes de Dominique Mongodin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *